Sécurité : Front de taille (suite)

Nicole signale que la descente vers Onion depuis Plaine Joux est engravillonnée de frais !

Nous nous sommes enquis auprès de la DDE, de l’utilité (s’il y en a une) de ces épandages de gravier dignes du Haut Kosovo !

Comme nous l’avions déjà constaté cet ouvrage n’est pas du tout destiné à boucher les trous, non.

Il s’agit de semer des graines de menhir.

Le roi des routes, (si c’est un roi) a décidé en effet, de rentabiliser l’espace routier.

La DDE sème des graines de menhir à croissance rapide, qu’il faut arroser souvent (ça, ça doit être fait !)  les premiers siècles.

Comment c’est une c….erie ?

Pas plus que l’épandage de gravier.

Puisqu’on y est, avez-vous remarqué l’état de la route entre La Chapelle et Châtel ?

Allons sire un p’tit effort nappez !

 

5 Commentaires

  1. GIL

    C’est Obélix qui va être heureux…mais au final, tu ne dis pas ce que la DDE a répondu (si réellement vous l’avez appelée).

  2. admin (Auteur de l'article)

    Il y a quelques années, encore crédule, j’étais allé dans les bureaux de la DDE leur rappeler que la loi fait obligation de tenir compte des cyclistes …
    Le rond de cuir m’a répondu : ” On en tient compte !”
    Fermez l’ban !
    jp

  3. admin (Auteur de l'article)

    Cela dit je n’y suis jamais retourné, une administration qui a sa propre gazette où elle s’auto congratule à longueur de pages me fait maintenant rigoler.
    jp

  4. claudio

    DDE n existe plus
    cest le cg 74

  5. admin (Auteur de l'article)

    Merci Claude ! C’est dire que je ne fréquente plus ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *