Jean jeanne jante gens gent ou gente ?

Dix sept !

Nous étions dix sept

Au parvis to day …

Dix huit vendredi.

Vendredi Yahvé cat filles

Aujourd’hui cat filles itou !

Non pas les mêmes !

Caisse vous croyez ? Les Clampins sont les enfants chéris de la gent féminine !

(pas la gente comme les ignares y disent à la télé pour faire « femen ” chic).

Cours magistral

Pour la dernière fois, on peut dire :

  • Une gente dame de « Gentille ” au sens médiéval.
  • LA gent « trotte menu ” comme disait ce bon La Fontaine ou la gent féminine, au sens de genre, qui est déjà féminin et ne se dit JAMAIS gentE sauf à France Info où les nanas qui causent dans l’poste n’ont pas forcément le certif.
  • La jante dame, par contre se dit plutôt dame-jante et plus souvent encore dame-jeanne, qui vous en conviendrez ne ressemble pas morphologiquement à nos gentes dames.

Fin du cours magistral.

…………………………………….

Comment c’est n’importe quoi ce compte rendu !?

Info : le bistro du col de Saxel est fermé le mardi …

Inutile donc de grimper comme des Virenque si vous devez attendre vôt’serviteur (on ne sait jamais), deux ou trois minutes (1) au sommet. b_grind

Vous gèleriez.

Un temps idéal, une compagnie d’élite, un parcours montueux, un chocolat chaud à Cervens, un blanc limé aux Sports, (2), Jacky cuissard court et torse nu,

Z’auriez du v’nir !

Désolé d’avoir fait long.

jp

 

Tous les détails :

https://connect.garmin.com/activity/728117172

 

1/ Allez bon 20 25 et n’en parlons plus.

2/ La gente nana qui nous sert la dôpe est licenciée ! Damned !

8 Commentaires

  1. cbandiera

    c’est pas beau de copier sur le claudio mon cher Jan Paul : c’est pas beau
    mais c’est tres bien expliqué
    tu sera donc pardonné

    claudio lui vient de faire ses ablutions printanières afin d’expier ses nombreux péchés hivernaux : il est donc allé à confesse (qu’elle drôle de mot ! isnit ?)

    Départ frileux du plateau de Champel, alors que les Fruzes, telles les chenilles processionnaires, vont gagner leur croûte à Genf et que soleil rouge peine à gravir la crête du Salève.

    C’est par le chemin des écoliers et des vélotafeurs, que claudio quitte la Sapaudia , par Plateau de Vessy, croix de Rozon, Perly, Lully, Soral Vézenin.

    Le cheminement y est aisé et jouissif, dans cette belle campagne genevoise, d’autant qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de vous.

    Vous rejoignons Valleiry par quelques chemins de traverses dont Fanette a le secret, au prix certes de quelques bosses assassines..

    La route conduisant à Vulbens est stressante et dangereuse, l’aménagement routier de cette ville ayant été raté, en l’absence de toute voie cyclable.

    Mais les travaux de la voie dite verte attenante sont bien avancés, la passerelle enjambe déjà le Nant, et les ouvriers aménagent les abords.

    Le défilé de l’écluse est assez calme, charme rompu cependant par deux camions desservant la carrière.

    Ceux ci ne nous font pas de cadeau en nous rasant les fesses, certes larges, d’un peu prés.

    La végétation n’ayant pas encore repris, le feuillage absent permet d’apercevoir le grand fleuve en contre bas, ainsi que le pont de chemin de fer de ..

    Clic clac nième photo de fort l’écluse que nous devrons bien visiter un jour, avant de passer de vie à trépas.

    Et puis la pédalée reprend vers Arcine Clarafond ou nous remarquant que le balisage posé par le conseil général n’est même pas en accord avec ses dires sur la toile.

    Mais peu importe Fanette et Claudio connaissent le terrain.

    Allez soyons fous, nous plongeons en direction du Barrage de Génissiat, afin d’immortaliser ce monument historique.

    D’ailleurs Wikipedia nous rappelle que ce barrage fut en son temps le plus haut d’Europe et reste bien entendu le premier érigé sur le Rhône.

    On mesure l’exploit des ouvriers qui ont travaillé à sa construction, en observant les lieux.

    Trêve de nostalgie : il faut reprendre la route du coté du département de l’ain : mal nous en a pris puisque la pente ardue et le soleil qui commence à plomber : mettent à mal l’équipage, qui ne bénéficie d’acune assistance fut elle électrique contrairement à ce qu’en on pensé sta matin un couple indigène.

    La route qui louvoie au pied des monts du Bugey est un peu tristounette et relativement calme.

    Touchant à nouveau le fleuve à Seyssel, nous irons fouiner un peu sur ses berges afin de dénicher d’éventuelles passages possibles.

    En effet y aurait possibilité de rouler par ici evitant un peu la grand’ route : Cette possibilité sera étudiée peut etre lors d’une prochaine balade locale.

    Seyssel passée nous continuons notre avancée par les routes de la basse Chautagne, Serrières et puis la peupleraie ; par un chemin plutôt caillouteux mais que pourrait etre adopté facilement par ViaRhôna.

    Mais ce qu’en dit le Glaude n’a que peu d’importance, étant donné qu’i le ne fait aucunement partie de la commission théodule, dite : “comité d’itinéraire”.

    Sur ces bonnes paroles nous suivons le chemin des écoliers par Chanaz étrangement calme , ou ViaRhôna a été enfin ré-ouverte après la réalisation d’une nouvelle centrale.

    Fanette me faisant remarquer le bel aménagement paysager attenant qui pourrait servir de petite halte à des randonneurs en goguette.

    La voie n’est pas déserte puisque fait nouveau : de nombreux couraillons et cyclo sportifs y gambadent allègrement.

    Voici Belley lieu de notre étape : Après un court passage à l’OT afin de glaner quelques informations, un rapide tour de ville et occiata à la cathédrale.

    Nous poserons nos sacoches pour la nuit à saint anthème , un ancien bâtiment diocésain d’une belle architecture

    Nuité calme et agréable à prix doux : un nouvelle bonne adresse à noter dans les tablettes et le topo guide du claudio

    Etape à Belley à saint Antheme , bien..

  2. HOQUANTE

    Attention aux mélanges chocolat / blanc limé ! C’est soit l’un soit l’autre ! Pour une fois …….

  3. admin (Auteur de l'article)

    Claudio, si j’ai copié quèque chose c’est sans le vouloir, je cite toujours mes sources quand je pompe 🙂 🙂 🙂
    jp

  4. admin (Auteur de l'article)

    Salut Lionel ! Mauvaise nouvelle, le sculpteur de Fessy que tu devais bien connaître est mort m’a-t-on dit.
    J’aimais bien ses œuvres délirantes en acier Corten.
    jp

  5. cbandiera

    je revendique le mot jante gent , utilisé dans mes récits délirants
    mais je ne suis surement pas le 1er, j’ai du piquer ca a .. ?

  6. HOQUANTE

    Oui, je connaissais son travail, et son il restera je pense. J’irai un faire un tour en Juin.

  7. HOQUANTE

    Le ” son ” serait bien de trop !!!!

  8. admin (Auteur de l'article)

    Certes ! mais nous avions pigé quand même. 🙂
    Salut Lionel !
    jp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *