Les freins à disque, plus dangereux qu’utiles ?

Article du journal Le Monde du 14/04/2016 : En lire plus

Freins à disque

Résumé
Le tibia gauche de Francisco Ventoso est, depuis Paris-Roubais, le plus célèbre du peloton cycliste. L’expérimenté sprinteur espagnol, membre de l’équipe Movistar, s’est fait proprement charcuter le haut du tibia par, dit-il, un frein à disque.

« Les freins à disque sont, dans l’état d’aujourd’hui, des couteaux géants, des machettes lorsqu’on chute contre eux à une certaine vitesse », a écrit Francisco Ventoso sur sa page Facebook, accompagnant sa démonstration de photos peu ragoûtantes de sa jambe en charpie.

Avantages / Inconvénients…
L’avantage des freins à disque est leur fiabilité, quelle que soit la météo, et leur vitesse de freinage. Les inconvénients sont au nombre de trois : leur dangerosité en cas de chute ; la cohabitation de patins de freins et de freins à disque, aux points de freinage différents, peut provoquer davantage de chutes ; le dépannage neutre est compliqué, puisque les motos de dépannage seraient forcées de trimballer deux types de roues et même davantage, puisque les freins à disque ne sont pas standardisés. De manière générale, le changement de roue prend plus de temps.

1 Commentaire

  1. GIL

    Et moi qui me faisait un plaisir d’acheter un vélo de route avec des freins à disque…ça fait réfléchir quand même !!! Finalement, il est bon d’attendre un certain retour d’expérience avant de se jeter sur les nouveautés.
    Outre les inconvénients cités dans cet article, j’ai entendu dire également un autre problème, en l’occurrence la surchauffe des freins à disque notamment dans des descentes qui peut provoquer des brulures en cas de chute (à vérifier).
    La question que je me pose : les freins à disque sont plus répandus sur les VTT et on n’entend pas ce genre d’incident…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *