Les Touristes et les Touristes aussi… 😝

Chers amis des vélos à vent !
Hommes et femmes de peu de foie foi…

Quatre ! quatre pauv’ courageux Touristes étaient au départ ce matin place des Arts… dont deux filles !
Les autres groupes étaient représentés par deux cyclos intrépides.
Les nuages qui filaient dans le ciel un mauvais coton… poussés par un vent de nord-ouest qui prenait son boulot au sérieux, nous ont offert une ambiance automnale des plus réussies.
Aux confins de Douvaine, à un jet de Pierre pardon ! à un jet de pierre du Sarde où nous avions prémédité de boire le café, te voilà pas que le ciel s’assombrit sur le Jura comme s’assombrit l’ambiance dans le peloton à l’approche de la côte de Rézier. Le Vésuve !
Damned ! Notre sang ne fit qu’un tour et nos vélos qu’un demi ! C’est par Bachelard et Chevilly, vent de fesses à 187 km par heure et secs comme des haricots, que nous regagnâmes le Cristal pour, faute d’averse, un arrosage interne mérité.
Quarante kilomètres seulement mais des grands !
Z’auriez du v’nir !
jp
Nota : vôt serviteur, ganté, n’a pas pris de photo… 😱

2 Commentaires

  1. cbandiera

    ah

  2. jp

    Salut à toi Claude ! Je te croyais perdu dans les confins !
    Je sais le premier vent de fesses fut le tien !
    Au manteau de Thespis je ne fais pas de trou ! (Cyrano) Je t’ai piqué le mot il est universel !
    Pardonne moi camarade !
    jp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *