Rando Alpine Côte d’Azur – Léman

ANTIBES - THONON - Label Fédéral n° 104
Les Alpes
740 km – 43 cols – 18 187 m de dénivellation
Organisateur : Cyclos Randonneurs Thononais (CRT)
Création/contact : Georges ROSSINI, route de Publier – Moruel
74200 MARIN (FRANCE)
Tél : 04.50.26.59.85 – Email : georges.rossini@hotmail.fr

Gigantesque barrière qui s’incurve de Nice à Vienne, en Alpine_CA_LemanAutriche, sur une longueur de 1200 km, la chaîne des Alpes fait partie du plissement montagneux ayant formé en même temps les Pyrénées, les Carpates, le Caucase et l’Himalaya. Cette ligne de partage des eaux, quelle que soit la latitude considérée, présente une structure aisément pénétrable par des profonds sillons qui constituent des couloirs naturels. Ceux-ci, et les passages alpins auxquels ils conduisent, étaient jadis considérés comme des éléments diviseurs de la masse alpine dans le sens transversal, d’où la traditionnelle répartition des Alpes en Alpes Maritimes jusqu’aux Alpes Juliennes.

De la Méditerranée à l’Adriatique, une liaison de deux randonnées cyclistes sur des itinéraires conçus essentiellement sur des routes de haute montagne s’imposait pour réaliser la traversée intégrale de l’arc alpin : la RANDONNÉE ALPINE.

Cette partie, Antibes à Thonon les Bains, de 740 km, 43 cols avec 18.187 mètres de dénivellation, comporte la section des Alpes françaises de la Méditerranée à la vallée supérieure du Rhône (lac Léman).

Les deux itinéraires offrent des grandes diversités d’attraits touristiques, depuis la randonnée facile dans les vallées si différentes d’un sillon aux rudes montées des cols prestigieux dans des décors de grandioses paysages de montagne. Bonette (Alpes Maritimes) – Izoard (Hautes Alpes) avec la légendaire Casse Déserte, théâtre d’épiques luttes dans les Tours de France d’autrefois – les sublimes crêtes italiennes de l’Assietta (Massif de l’Orsiera) – Iseran (Massif de la Vanoise) col routier le plus élevé d’Europe – Cormet de Roselend (Massif du Belfort) attachant par son immense solitude pastorale – Savolière (Massif du Chablais) – Simplon (Massif du Monte Rosa) – San Bernardino, Spluga (Massif de l’Adula) – Bernina, Livigno, Foscagno (Massif du Bernina) – Santa Maria ou Umbrailpass, le majestueux Stelvio (Massif de l’Ortles) – les géants du Groupe des Dolomites avec Sella, Pordoi, Valparola, Falzarego, Giau et en particulier Longères avec sa route aux terribles rampes de 20% conduisant au Refuge Auronzo, situé au pied des impressionnantes murailles de la face Sud des incomparables TRE CIME DI LAVAREDO, sont les hauts lieux de ce contexte alpin.

Il va sans dire que la configuration de tels parcours est faite pour attirer les amateurs de la petite reine les plus avertis et que l’on ne peut s’aligner au départ de la RANDONNÉE ALPINE que si l’on a mis toutes les chances de son côté: préparation physique très sérieuse, matériel bien entretenu et surtout braquets appropriés.

Bonne et belle randonnée – Bonne réussite !

Voir le règlement Randonnée Alpine : Côte d’Azur – Léman