Attentat contre Charlie hebdo

Vous allez dire :  » Ce n’est pas l’endroit pour en parler ! »

Erreur !

Il faut en parler partout toujours !

L’assassinat au XXI eme siècle de journalistes,  pour des  » motifs  » que le Moyen Age n’aurait pas admis a de quoi glacer le sang.

Faisons en sorte que l’événement ne sombre pas sous peu dans l’oubli médiatique et

dans la mauvaise soupe tiède qu’est devenue notre société lâche et narcissique.

Les discours convenus, aseptisés à la limite du vide sidéral de TOUS nos politiques ne sont pas pour apaiser notre peine ni pour nous rassurer sur le devenir de l’inconsistante Europe.

jp

7 commentaires sur “Attentat contre Charlie hebdo

  1. Je soutiens à 100% ton initiative JP….
    Indignons-nous et luttons contre toutes les formes d’extrémismes.
    ——- JE SUIS CHARLIE ——–

  2. Egalement mon soutien pour ces initiatives. Une réunion publique aura lieu vendredi soir 18 h 00 à la mairie de Thonon, c’est une opportunité pour se retrouver solidaires
    devant ces évènements horribles et inadmissibles.
    Françoise

  3. Malheureusement, je ne pourrais pas être présent à la réunion de ce soir 18h à la mairie, mais par solidarité j’achèterai le prochain Charlie Hebdo (parution mercredi), même si je n’étais pas un lecteur assidu de ce journal satirique.

  4. je te rejoins totalemement,j.p, sur tes propos,notamment sur la mollesse de nos politiques.Malheureusement on attend toujours le drame pour poser les questions et chercher des solutions qui auraient peut etre evite le pire.Si seulement cet acte barbare permettait une prise de conscience rapide!

  5. L’heure n’est pas à la polémique, ni aux amalgames. Il faut se réjouir de l’élan de solidarité national et international et ne jamais oublier le 11 janvier 2015 (un immense rassemblement aussi à Thonon, voir photo sur Facebook thonon).
    Oui à la liberté d’expression, NON à la sauvagerie, la barbarie, l’intolérance.
    On peut s’indigner d’un dessin ou d’un humour déplacé, irréligieux, mais cela ne mérite pas la mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *