Clampinade : quand vous descendrez, Monthey donc !

Mardi 19, les Clampins-bizuts ne se sentaient plus de joie ! Certains, d’allégresse, s’abandonnèrent même en catimini à des mixions de bonheur ! C’est vous dire !
En clair, puisqu’il faut vous mettre les points sur les ” i ” De joie, ils en faisait pipi dans la culotte !
En effet …
” Route des Rives ! ” se disaient-ils ! Les bords du lac ! La Riviera ! Enfin du plat …
Tel les supplices chinois, l’affaire commence bien, Même la terrifiante route de St Gin, était peu fréquentée, les bords du Rhône bucoliques itou (ce n’est pas une maladie intestinale) … Plat, plat, plat, jusqu’au lieu dit ” Monthey ” dont la toponymie dérive du langage vernaculaire ” monter ” …
Montons donc ! 🙂 (J’aime bien : ” montondon “)
C’est à l’intersection de la route de Choëx avec la fameuse route des Rives que nous croisâmes, hop ! à l’improvisade, la plus acorte, la plus gracieuse, la plus blonde, la plus nue (!) cycliste suisse ! Qui ne nous gratifia pas du moindre regard d’ailleurs … C’est tout juste si vôt’ serviteur dans un réflexe foudroyant, fruit d’une longue habitude, pu photographier à la volée, l’ helvétique amazone !
Vous la dirais-je comme naguère ” l’institutrice ” ? (1)
Pas question !
En Suisse, où d’ordinaire les pâtures et les délaissés de route sont entretenus comme green de golf, il y a maintenant, comme partout, un intolérable laissez-aller ! rendez-vous compte, notre lieu de pique-nique habituel laissé à l’abandon n’était même pas fauché ! Nous dûmes, nous sustenter adossés à la margelle du pont tout proche ! Nous nous vengeâmes incontinent en buvant bruyamment le café au restau sous-jacent.
Une bonne moitié du groupe, contaminée à l’en croire par l’ombre de Nicole (pourtant absente), proposa de rentrer au bercail par le Pas de Morgins et la route forestière !
Damned ! Ils le firent et trouvèrent là deux illustres cyclos thononais en goguette devançant le Tour de France. (Voir l’article ci-dessosus !)
Décidément ! tel le nom des fous le CRT est partout ! 🙂 .
Ils parvinrent au quartier général de Crête à l’heure !
Temps magnifique et chaud, une seule fille ! 140 km pour les uns 65 environ
pour les autres, la meilleure ambiance du monde, une petite nouvelle Clampine dans nos rangs, pas une seule erreur d’itinéraire 🙂 un bock bienvenu à Crête …
Z’auriez du v’nir !
Désolé d’avoir fait long !
jp
1/ Seuls de très anciens Clampins se souviennent encore de notre bonne ” institutrice ” comme, entre autres, de ses hallucinantes cuissardes … .
2016-07-19 12.53.17
DSCN2714
Page 1 sur 11

7 commentaires sur “Clampinade : quand vous descendrez, Monthey donc !

  1. En ce qui concerne le vélo de John : c’est un prototype, les caractéristiques techniques sont tenues secrètes, je m’engage toutefois à compter les rayons, si je sais compter si loin …
    jp

  2. Merci GIL ! Les photos ne sont que le reflet d’un magnifique sujet : les aiguilles du Midi ! (+ les Clampins !)
    Accorte 2 ” C ” ? T’es sûr ? Je connais une ministre qui l’écrit comme ça … ! (Sans esprit de polémique !)
    jp

  3. Après vérifications, il s’avère que “acorte” prend 2 c, soit accorte, n’est-il pas ?
    Orthographe qui me semble plus agréable…

  4. JP La pente descend fortement dans le sens du retour (11/12% D- maxi.)
    Imagines mon inquiétude quand j’ai vu arriver ton équipe de courageux au Pas de Morgins, il s’en est fallu de peu pour qu’ils nous rattrapent dans la montée de la forêt.
    Ils sont quasiment arrivés aux Cornettes en même temps que nous qui étions en voiture.
    SVP Je souhaite avoir des données techniques concernant le vélo du nouvel adhérent John: poids du vélo, nombre de rayons par roue?
    J’ai essayé de les compter,je n’ai jamais trouvé le même nombre…..
    Roger

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.