Décompte de faits et des contes de fées

Ce texte est long … trop long.

Nous le publions pour l’édification des foules de la tendance moderne vers des parcours à la carte … 🙂

Camarades !

Vendredi nous étions le 29 et 13 (1) au départ du parcours maudit.
Naguère, lors de la première tentative, une crevaison intempestive du ” tandem fou ” nous avait contraint d’écourter la sortie et rentrer au plus court par Ballaison.
Lors de la deuxième tentative pour je ne sais plus quelle mauvaise raison nous dûmes également rentrer au plus court par Ballaison.
Or donc nous étions treize,
au départ …
Vous le savez , je n’ai pas pour habitude de commenter les sorties des Clampins !
Je préfère décrire les cuissardes de ” l’institutrice ” plutôt que la monotonie d’un morne pédalage ! Là, les anciens opinent …
La Clampinade de vendredi m’oblige pourtant à relater la sortie proprement dite.
Or donc nous partîmes treize,
– un couple tourna bride sans crier gare à un jet de pierre de celle de Perrignier …
Par chance votre serviteur n’a plus la conscience professionnelle d’autrefois, par voie de conséquence il est rentré à son logis sans explorer les talus et fossés du Bas Chablais à la recherche des corps !
Restent onze Clampins.
– Souffrant de l’embiellage gauche un éminent cyclo, Clampin du premier jour, à la tâche par beau temps comme sous la pluie, dût, la mort dans l’âme, faire demi-tour.
Restent dix Clampins
– C’est juste avant Marclay que Bernard d’en haut et son complice pour cette forfaiture, Jacky , repartirent en arrière !
Restent huit Clampins !
– Le peloton résiduel en descendant des Charmottes d’en Bas (2), au passage de la départementale vers Brens, eut la joie de reprendre Raymond passé en solitaire par le bas !
– A Brens-même, soucieux de rentrer tôt, le même Raymond et Luigi filèrent incontinent vers Loisin …
Restent six Clampins !
Ainsi allégés les Clampins décidèrent alors d’achever envers et contre tout le parcours prévu … Las !
PFUIT !
Bernard d’Anthy pète bruyamment de l’arrière à la sortie du bourg de Brens ! (Jaime bien : ” bourdebrens ! “)
Ce qui marque le début du chemin de croix.
Le temps de trouver dans le fourzitout une clé plate de 13 pour déposer la roue … Comment les machins-rapides ?
Que nenni ! Pas même des papillons ! Des boulons de 13, un de chaque côté avec des rondelles ! Le temps de pèter les demonte-peneus en plastoc et d’en trouver d’autres et Bernard F. te répara le machin en guère moins de trente minutes et deux cent cinquante ” Bou Diou d’Merde ! ” montre en main …
Le moral chancelant, la réparation sentant fort l’obsolescence ” programmée-court ” le chef Clampins décida tel Napoléon devant Moscou de rentrer au plus court, vous l’avez compris, par Ballaison … La stratégie est connue sous le nom de ” Retraite de Ballaison “
Mou du pneu, malgré une extrème prudence et un respect absolu des nids de poules, Bernard d’Anthy, tel Jésus au Golgotha ploya pour la seconde fois à Chezabois d’en Haut pas très loin de chez Corinne (3) !
Vôt serviteur assisté de Lucien II le Hardi mit la main au cambouis et aux boulons de 13 ! Las ! le bouchon de valve, martyrisé sans lubrifiant par l’embout de la pompe, rendit l’âme !
Le sort était jeté.
– Bernard d’Anthy dut demander asile à un ami opportunément riverain !
Pierre le Grand passant par là avec son groupe fut témoin à Sciez du grand désarroi des Clampins rescapés …
Restent cinq Clampins …
Qui se retrouvèrent, vue l’heure tardive, trois pour le ” pot de Blanc ” !
Ce qui aurait bien pu être ” peau de balle ” …
………..
Il y a des jours où il est éprouvant d’être animateur des Clampins !
………..
Z’auriez du v’nir quand même !
Désolé d’avoir fait long !
Bise aux filles.
1/ Quelle concision ! Un auteur moyen aurait écrit : ” Vendredi nous étions le 29 et nous étions treize etc. etc. ” ici l’auteur a fait l’économie de deux mots ! ce qui en ces temps de crise est méritoire.
2/ C’est rigolo de descendre des Charmottes d’en Bas !
3/ Vous ne connaissez pas
Page 1 sur 11

2 commentaires sur “Décompte de faits et des contes de fées

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.