La bave du cyclo n’atteint pas …

Sans nouvelle des autres groupes qui hibernent en attendant le mois de mars, nous en sommes réduits à publier les tribulations des Clampins …

Camarades Clampins syndiqués !

Hier  15 décembre  2015 étions-nous 15 ?

Non !

Nous étions dix décomposés.

Je veux dire nous étions dix décomposés comme suit :

  • 1 chef valeureux
  • 2 ressortissants de Collines du Léman.
  • 3 filles assurément les plus belles qui soient sur terre et planètes proches.
  • 4 Clampins émérites.

1+2+3+4 = 10 ! rigolo non ?

Une brume malsaine favorable à toutes les catarrhes stagnait sur le Chablais quand nous quittâmes le parvis d’une même pédalée alerte et décidée.

Parce que nous méprisâmes un début de révolte de Lucien Deux dit ” le Hardi “, (peu enclin à grimper dans le smog à Ballaison), nous trouvâmes le soleil à Marcorens !

Tout à coup, en virant vers Bons, le même Lucien le Hardi, tel un footballeur de base, tenta d’engloutir Françoise sous une expectoration grasse raclée du fond des bronches ! sous un mollard quoi !

Morbleu !

L’intéressée te le tança d’importance !

Un temps gris neurasthénique et doux, un effectif réduit mais sélectionné, des travaux un petit peu partout, la meilleure compagnie du monde, des luronnes décomplexées, Serge sorti du bois, apéro à l’arrivée !

Z’auriez du v’nir.

jp

Page 1 sur 11

2 commentaires sur “La bave du cyclo n’atteint pas …

  1. Salut Lionel ! Tu peux venir dans le Chablais quand tu veux, ton visa est permanent. Il fait beau en montagne, mais la plaine est dans les gnoles,(pas la gnôle, les gnoles, il fait doux … 5 à 10 degrés selon l’heure.
    Je mets le blanc au frais ? et la fondue au chaud ? 🙂

  2. Faut vraiment que je me transporte avec tout mon matériel dans le Chablais, loin des brouillards normand. Enfin, si vous voulez ….

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.