Là dis dix !

Dix !
Dix Clampins to day pour un parcours de relaxation …
Enfin quand je dix dice … Pardon quand je dis dix, là dit dix ! Lady Di dis dix ?
Bon j’arrête.

Dix disais-je ? Pas tout à fait il y avait une Clampine …
Bon. Ça c’est bien passé quand même.
Aïe ! Non ! J’ai rien dit moi ! Mes lunettes !

A un jet de pierre de Gy, le Dédé, très en forme, non seulement avec un bel aplomb nous induit en erreur quant à la direction à suivre, mais en plus, sanction divine immédiate et transcendantale (?) pète de l’arrière !
Tandis que les Clampins véloces comme la bise disparaissent aux confins, le Dédé extirpe de son ” fourzitou ” (1) :
– Une chaîne pour roue libre de trois pignons
– Une chaîne pour roue libre quatre pignons
– Une chaîne pour roue libre cinq pignons
– Une chaîne pour roue libre six pignons
– Une chaîne pour roue libre sept pignons
– Une chaîne pour roue libre huit pignons
– Une chaîne pour roue libre neuf pignons
– Une chaîne pour roue libre dix pignons
– Une chaîne pour roue libre onze pignons
– Quatorze démonte-peneus dépareillés
– Un chiffon
– Un ancien sandwich méconnaissable
– Une pompe
– Un mégot éteint
– Un peneu usagé pouvant encore servir (2)
– Un peneu neuf
– Une clé de 12
– Une boite de préservatifs Hyperzitolés
– Une meute de Pit Bull
– Une chambre à air retraitée
– Une chambre à air neuve
– Une chambre à air ayant mauvaise haleine
– Une pince monseigneur
– Une poire curé
– Un croque monsieur
– Une dame-jeanne
– Un pied-de-biche chromé
– (liste complète sur simple demande)
– Un manuel illustré du parfait cyclotouriste en bas-breton
et un raton-laveur ! (3)

En un tournemain, Jacky qui a de la poigne, t’arrache de la jante un ruban caoutchouteux et gluant, rapiécé moult fois comme chez Albert Dubout.
Bref ! comme on dit chez Unilever, une chambre à air depuis longtemps réformée, agonisante.
Les peneus du Dédé n’ont pas les dessous sexy ! (4)
Le Jacky t’a ” renfaté ” dare-dare une chambre neuve d’une seule main en douze secondes ! Faut pas l’énerver Jacky !
Damned !
Retour sans histoire, apéro-digestif-café à Chens, temps frais au départ, la meilleure compagnie du monde, soixante quinze à quatre vingt dix kilomètres, téléphone libre 😛!

Z’auriez du v’nir !
Désolé d’avoir fait long !
jp

1/ Un ” fourzitou ” est la rainure qu’il y a sur les établis de menuisiers, rainure qui reçoit toutes sortes d’outils et bidules … En l’occurence (5) son sac à dos (Minute culturelle)
2/ En Savoyard, on prononce pEneu et non pas p’neu comme dans le reste de la France. N’est-ce-pas Alain ?
3/ Hommage à Jacques Prévert champion d’inventaire.
4/ Eh ! Non ! Pas de ” s ” à sexy.
5/ Quelle horreur ce mot !
PS : pardon Dédé ! c’est juste pour riire ! 😇
Albert Dubout : Images correspondant à albert dubout tour de france Faites défiler les dessins ! Vous ne serez pas déçus !

Page 1 sur 11

1 commentaire sur “Là dis dix !

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.