Martigny on the ” roc ” !

On recherche fauteur de trouble à l’ordre suisse, il faudrait dire foreur de trou !

En effet un Clampin mal intentionné a creusé en territoire helvétique, sans autorisation ni cantonale ni fédérale, un grand trou, un gouffre, une igue, un Padirac au beau milieu de la piste dite cyclable qui conduit à Martigny (et Rossi ?) ! (ça c’est d’la phrase !)
Un nid de nid de poule ? que non point, un nid d’autruche, intégralement creusé au nez et au menton dans le gravier valaisan !
Ce ressortissant français, natif du Doubs, immigré de longue date en Chablais n’a, en effet, pas raté ni son vol plané, ni le belly landing (1)qui s’en suivit !
Vous auriez vu toutes ces dames, la larme à l’oeil, le geste tendre, lui apporter soins et réconfort ! On en tomberait exprès du vélo.
Bref comme on dit chez Pépin, alors que nous revenions joyeusement de Martigny, Bernard nous a fait une chute spectaculaire, heureusement sans trop de casse.
Quelle sortie !
Mauvais présages : Lucien premier avait pété de l’arrière dès le premier kilomètre comme d’habitude et Françoise avait cuisiné un cake explosif qu’elle avait opportunément transporté sous vide !
Un cake donnant à coup sûr un résultat très coloré et positif lors d’un éventuel contrôle d’alcoolémie !
Mauvais sort ! A voir tourner les éoliennes tel le moulin de Maître Cornille (2) nous aurions bien du deviner qu’un fort vent de fesses nous propulsait vers le haut Valais…
Vent de fesses à l’aller qui ipso facto fut vent de face au retour…
Les Dieux étaient contre nous !
Georges fut héroïque et nous fendit la bise…
Temps magnifique, compagnie agréable, neuf Clampins neufs, deux filles qui purent de ce fait converser à loisir, repas dans la forêt, café à Martigny et à l’UCI d’Aigle, une belle sortie !
Z’auriez du v’nir !
jp
Nombreuses absences remarquées par rapport à l’année dernière dont Gérard…
Page 1 sur 0

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.