Sortie du dimanche 29 juillet 2018

Belles échappées en val d’Illiez ou les restants de la colère de Dieu (ça m’a marqué Jean-Paul).

Ce dimanche me voilà partie avec le groupe 4. Jusqu’à Saint Gingolph, allure modérée, pas de circulation.

Daniel avait eu vent d’une route montant à Morgins qu’il ne connaissait pas. Nous voici montant depuis Monthey, une route que j’avais empruntée avec les Clampins. Reconnaissant la route des Rives, je leur dit que c’est ici. M’élançant à vélo perdu sur cette voie  ombragée, je négligeais un carrefour sans indication, une route redescendant pour arriver à la sortie de Champéry. Ensuite, il n’y a plus qu’à emprunter la route forestière avant Trois Torrent, montant à Morgins.

N’écoutant que son courage Gilda, suivie de Françoise, s’élança à ma poursuite, sur cet itinéraire qui conduit jusqu’au bout du val d’Illiez dans un paysage magnifique, et qui n’en finit pas. Nous décidons de ne pas faire demi-tour.

Résultat 130 km et 1900 m de D+, arrivée dépassant largement l’heure de l’apéro.

Photo prise dans un site non glamour, mais les filles le sont….

Texte et photo : Birgit

La route des Rives et les dents du Midi
La route des Rives est escarpée par endroit et sans ” garde fous ou folles ! 🙂

 

1 Commentaire

  1. Jean Paul MORIN

    Quand vous cherchez des routes sympa demandez aux néo-Clampins !
    La Route des Rives ! Etrange mais courageux itinéraire pour Morgins ! C’est le choix que fit le ” tandem fou ” (Bernard F. et Jean V.) et Roger Q. hier pour regagner Thonon lors de notre sortie du vendredi. Nous autres néo-Clampins plus calmes reprirent la direction de St Gingolph où nos limousines climatisées étaient sagement garées. Car nous évitons comme l’a dit le Président cette foutue route St Gin-Thonon. Pendant que j’y suis il y a presque partout la place de voix cyclables… Alors pourquoi rien n’est fait même lors des travaux disons d’aménagement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *