Ça bouge toujours au CRT…

Nos activités du 15 au 20 septembre 2020

Mardi 15 septembre 2020

Clampinade du 15 septembre vingt vingt - Chronique de JPM

Saperlipopette !
Nous étions quatre comme les as ? Non ! il y avait deux filles !
Bref pas un carré, mais deux paires d’as par les dames ! 😀
De St Gingolph à Monthey sur les lés du Rhône l’affaire paraissait ben engagée.
D’autant que Françoise a offert le café à l’UCI.
De Monthey à Choëx nous prîmes le temps d’admirer le paysage et deviser gaiment…
De Chöex à Aux Giettes il n’est pas interdit de marcher un peu de temps à autre afin de faire durer le plaisir… En attendant l’apéro.
Je ne raconterai pas la descente 10 – 12 – 14 % Le Garmin en a bouffé ses accus !
De Dieu !
Et dire qu’il y a quelques années nous étions montés par là sans râler ni “pleurer sa mère” !
Retour à cent à l’heure sur les lés du Rhône déjà cités ci-dessus.
Nous nous éternisâmes béatement, pour ré-hydratation en terrasse au bord du lac.
Plus de septante kilomètres et environ 1000 me de D+
Z’auriez dû v’nir
jpPS : il faut se rendre à l’évidence cette montée est trop hard, je ne pense pas, que nous puissions (sans lithium) y retourner un jour.
Bof ! Nous verrons bien… Après tout, tout le monde est passé !

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Clampinades

————

Réunion Comité - mardi 15 sept. 2020

Votre comité s’est réuni dans des conditions compliquées (masque, gel… siégeant dans le hall du 1er étage de la Maison des Sports avec des manques de discrétion, d’isolation phonique, etc. !!!), pour notamment organiser l’Assemblée Générale le vendredi 30 octobre 2020 à 19h30, Espace Tully à Thonon les Bains, en respectant les règles sanitaires en vigueur liées au COVID-19 (plus de détails dans la convocation que vous recevrez prochainement) et pour planifier les séjours 2021 qui vous seront présentés lors de cette AG.
Merci de noter la date de cette AG dans votre agenda…

Mercredi 16 septembre 2020

Escapade dans le Lot et la Dordogne - Texte et photos : Pierre B.

2 départements magnifiques où il fait bon rouler, flâner, manger et boire… Que du plaisir et en plus les parcours sont superbes. Pas de voiture, d’agréables surprises dans tous les villages traversés. On n’a vraiment pas hâte de rentrer…

Jeudi 17 septembre 2020

Étape du Tour de France au Plateau des Glières…
Il y a ceux qui sont montés à vélo (Pierre et Jocelyne M.) et les autres…

Vendredi 18 septembre 2020

Virée en Suisse entre les cantons du Valais, de Fribourg et de Vaud - Texte et photos : Bernard G.

En partant de Vouvry (bord du Rhône), le parcours est plat jusqu’à Montreux, avant de prendre de la hauteur en direction de Châtel Saint Denis. De petites routes vallonnées à travers la campagne fribourgeoise nous emmènent à Bulle. C’est là que commence la principale difficulté de la journée. La route s’élève d’abord légèrement, puis des pentes plus raides apparaissent lorsque l’on quitte la route principale à Montbovon. On remonte alors une magnifique vallée sauvage en direction du Lac de l’Hongrin (1), que l’on atteint après une ascension de 18 km sur une route déserte, en partie interdite à la circulation des véhicules motorisés (2). Cette quiétude nous permet d’apprécier le bruissement du cours d’eau du lac de l’Hongrin et le tintement des cloches des vaches et chèvres qui nous accompagnent dans les alpages environnants.
Il reste encore quelques courtes montées, mais très pentues, avant d’arriver au col de La Lécherette puis à celui des Mosses. Une fois au sommet du Col des Mosses, il ne nous reste qu’une belle et longue descente jusqu’à Aigle avant de rejoindre le point de départ par les bords du Rhône.
Cette grande boucle est la garantie d’un spectacle magnifique, notamment la route qui mène au lac de l’Hongrin puis jusqu’au col des Mosses, malheureusement, en amont et en aval de ce secteur, la densité de la circulation des VL et surtout des PL gâche quelque peu l’ambiance générale.
———–
(1) Ce lac artificiel situé dans les Préalpes vaudoises est retenu par un barrage impressionnant à double parois.
(2) Et pour cause, la route est étroite et en très mauvais état, comparable par moment à un sentier, voire un chemin forestier (Roues Gravel conseillées) !!!

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Lac de l’Hongrin

————

Clampinade

CR de l’expédition du 18 sept. vingt vingt.- Chronique de JPM

Un parcours plat comme comme une chanson de Tino Rossi ! Tchi tchi !
Un Bas-Chablais pépère qu’il disait…
Un parcours de récup’ qu’il disait…
Bin fume !
Quatre vingt kilomètres, six cent cinquante mètres d’ascension c’est pas déclamer la prose de la comtesse de Ségur (née Rostoptchine-tchin) ça !
Pas tchi-tchi, Tchin-tchin ! Rospotchine-tchin.
Santé !
Cherchez pas à comprendre c’est une maladie que j’ai de tout déformer, une pâte au logis quoi !
Cilit bang ! Bref !
Et pourquoi s’il vous plait ce parcours démentiel ?
Because fallait faire du plat à Nicole !
Je veux dire faire un parcours un peu calme pour Nicole qui souhaitait tourner les jambes après les abominations de mardi…
Pi fallait aussi revenir par l’Ermitage pour aller voir le nouveau vélo d’Andrée !
Si tu veux arriver à l’Ermitage par en haut et k’t’es par en bas à Veigy, bin y’a pas, faut monter !
Marcorens – Avully – Rézier – Draillant – Orcier – Le lyaud…
Le digestif fut servi à vôt’serviteur tout seul par Andrée et Louis…
En effet tel la peau de chagrin le groupe de sept Clampins du départ a fondu…
– Nous avons perdu successivement :
Louis
puis
– Nous avons perdu Nicole
puis
– Nous avons perdu Roger
puis
– Christophe s’est perdu tout seul.
puis
– Le tandem fou, piqué de la tarentule a disparu dans les confins, perdu dans le décor !
– Vôt serviteur, retardé par deux super nanas “enchaînées” à Maugny, “déchaînées” devrais-je dire a mouillé la meule tel le Mohican (1) devant un vélo de rêve chez Andrée !
Bin c’est pas facile de relater nos sorties évanescentes !
Arvi’ pas.
jp1/ celui-là je renonce à vous l’expliquer.Pourquoi l’Amibe ?

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Samedi 19 septembre 2020

Recyclage secourisme (PSC1), dans la salle des fêtes à Cervens, mise gracieusement à notre disposition par monsieur le Maire que nous remercions chaleureusement.
Huit licencié-e-s du club ont suivi avec beaucoup d’intérêt cette formation qui a permis, d’une part de rafraîchir les connaissances et d’autre part de les mettre à niveau notamment au regard des règles sanitaires liées au COVID-19.
Un grand merci à Marc, notre formateur sapeur-pompier, qui a animé cette séance, à la fois avec convivialité et professionnalisme.

Rappel : Un “maintien des acquis” (recyclage d’une demie journée) est nécessaire tous les 3 ans, car on estime qu’au-delà de cette période, la plupart des notions vues en formation PSC1 sont oubliées.

Dimanche 20 septembre 2020

Le parcours

Touristerie du G5 Dimanche 20 sept. vingt vingt.- Chronique de JPM

Sta matina, le parking maudit, con la nebia (1) était gai comme la centrale EDF de Bioge fin novembre !
Heureusement, trois nanas, les plus souriantes et accortes du CRT étaient de la party !
Minaudant. 😜😳
Le parcours s’annonçait bien !
Il le fût. (2)
Nous partîmes, Andrée chevauchant sa machine de guerre, genre Spitfire, vôt serviteur bourré… de lithium,
Bou Diou ! Bourré de lithium caisse vous croyez ?
et tous les autres, en vrais cyclistes, montés sur de vrais vélos.
(En ce moment (à l’extérieur) il te vous se fait un orage des familles quasi cévenole !
Madre mia ! Mes tomates !
Un coulis de tomate à froid quoi ! Les plus belles tomates du monde ! Des tomates nourries au sein par Raymond !) (3)
Il faut le savoir dans le groupe cinq, il y a les vrais cyclos empreints des vraies valeurs du cyclotourisme façon pure FFCT 😂
Qui se ré-hydratent donc à l’arrivée, et les autres qui prestement rentrent au logis, midi pétant, pour ne pas rater “les z’amours”.
Andrée avait dit : ” j’arrose mon super-frelon au “Youyou”…
Dont acte.
Et bîn les vrais cyclistes ont été récompensés. Youyoupeee quoi ! 😂
C’est toujours pareil : z’auriez dû v’nir.
jp1/ pas “con” en Français ! “con” en Italien ! (prononcez conne) c’est à dire “avec”. Bref, on n’en sortira pas.
2/ Vous croyiez que j’allais dire “de bière” ? Et bîn non.
3/ Rassure toi Raymond les tomates sont saines et sauves sauf celles qui ont été mangées (Merci encore).

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Page 1 sur 11

1 commentaire sur “Ça bouge toujours au CRT…

  1. Je trouve particulièrement bien trouvée la comparaison avec la centrale de Bioge fin novembre. T’es un vrai poète cher J.P.

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.