Encore de belles initiatives

Les sorties du Club du 8 au 13 septembre 2020

Mardi 8 septembre 2020

Or donc le 8 septembre nous étions six ! Chronique de JPM

Bien obligé de compter les filles, elles étaient quatre !
C’est plus la parité c’est la superfluité !
Ce mot-là (pas ce mollah) faut d’jà l’placer dans la conversation !
Une fois n’est pas coutume, alors que nous errions dans les méandres des routes genevoises kicéka indiqué une voie nouvelle et confortable, sans trop d’autos ?
Kicéka “fait montrer” une voie nouvelle vers Meinier pour shunter la Capite directement par la Californie ?
C’est Françoise. 😳🙂
Vôt’serviteur, têtu, a cependant maintenu la Capite et la côte y afférent d’où le zigzag à l’extrême sud-ouest du parcours.
Non mais ! Qui est le chef ?

Étrange tracé :
Ne dirait-on pas le sourire d’un fauve ?
Il y a même une petite corne à Collonge-Bellerive.
Au retour, montagne de frites dorées, demis de bière blonde, blanc de Savoie !
Soixante-quinze kilomètres 545 m D+ (Soit plus de 85 km pour Nicole)
Conversation piquante… Visite au noyer géant de Meinier, temps beau et frais.
C’est quand même bien le vélo !
Z’auriez dû v’nir !

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Mercredi 9 septembre 2020

Le col de Sanetch

L’impressionnant col du Sanetsch se situe dans les Alpes bernoises, sur la commune de Savièse en Valais (CH).
En partant de Sion, c’est une montée exigeante de 25 km qui commence en serpentant dans le vignoble valaisan, suivi d’une forêt de conifères aux effluves odorantes, pour finir dans un paysage lunaire à flanc de montagne, avant d’atteindre le sommet culminant à 2 253 m. A noter, le passage dans 3 tunnels dont le dernier, long de 800 m, mal éclairé et humide, est creusé à même la roche (j’avais tout de même prévu le coup, puisqu’en plus de mes feux avant et arrière j’avais emporté et utilisé une lampe frontale).
Au sommet, en poursuivant sur l’autre versant sur 5 km, on atteint le bout de la route avec le barrage du Senin et son lac artificiel sertis dans un cadre magnifique (possibilité de prendre, avec son vélo, la télécabine : Sanetsch – Innergsteig).

Une petite mésaventure...

Sur le retour, un arrêt rafraichissant au café/restaurant du Plan-Cernet, nous permet de rencontrer 2 cyclos de Publier !!! Après quelques échanges amicaux, nous voilà repartis dans une descente vertigineuse (10 à 13%) sur environ 3 km… et là, soudainement, je me rends compte que j’ai oublié mon sac ficelle au bistrot (avec les clés de la voiture à l’intérieur). Après quelques secondes d’angoisse, je n’ai pas le choix, il me faut remonter pour récupérer mon bien. Dans une poussée d’adrénaline, j’entreprends alors mon ascension sur environ 1 km, lorsque je croise mes 2 publiérains, à fond dans la descente, qui m’interpellent en me criant qu’ils ont mon sac ficelle !!! Ouf, quel soulagement, ils m’épargnent une remontée éprouvante de 2 km sous une chaleur écrasante (j’ai déjà 2700 m de D+ dans les cannes)… remerciements chaleureux, promesse de trinquer ensemble dans le Chablais… Tout est bien qui finit bien.

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Jeudi 10 septembre 2020

Les Glières en partant de Thonon

Les Glières via le Petit-Bornand (Altitude 1425 m – longueur 7,90m – Moyen 9,03% – Max 12,5%) – et retour par Nant Sec, cols des Fleuries, du Perret et de Cou…

Vendredi 11 septembre 2020

Lac de Vallon à La Chèvrerie

Bin mon colon ! comme disent les entérologues - JPM

Quand ton e-mail à propos de la sortie est resté dans la boiboite faut pas t’étonner qu’il n’y ait personne au départ !
Ch’ui donc monté à la Chèvrerie via Terramont et Jambaz tout seul !
Une échappée quoi !
Au retour, passant l’Épine (de ch’val) à cent quarante à l’heure qu’ouïe-je ?
Venant de la droite, comme un vrombissement furieux !
– ” Tiens ” mes-dis-je (je me tutoie quand je suis seul, j’ai bien dit tutoie…)
– ” On abat des arbres dans le ravin… ”
Plus bas le bourdonnement furieux persistant, je crus bon freiner alors des quat’ fers comme disent les repasseuses.
A l’arrêt, toujours ce bruit véhément à droite !
– ” De Dieu ” me dis-je alors car dans l’intimité je me prends aussi pour Jupiter.
– ” J’ai les abeilles ! sans avoir encore rien bu ! ”
Pire !
– ” Des acouphènes ! ”
Que non point !
Comme j’ôtais mon casque pour secouer la tête, espérant par là me débarrasser du bourdonnement d’oreille,
je libérais la vache grosse guêpe folle de rage, empêtrée dans le filet protecteur !
Côf’bête !
Soixante sept kilomètres, Neuf cent cinquante mètres de D+, peu de voitures, temps beau et encore frais.
Z’auriez dû v’nir.

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

—————–

Les sorties semaine du Groupe 3

Les sorties des mardi et vendredi continuent de satisfaire les habitués du groupe 3. De belles balades concoctées par Alain ou Claude, une ambiance détendue, un niveau homogène et toujours une dizaine de cyclos au rendez-vous.
– Photo du mardi 08 sept. A Jouvernesinaz après un parcours “assez” bosselé !
– Photo du vendredi 11 sept. Thonon – La Covaz et retour par la tour de Langin et les Crapons (75Km et 1250 m de D+).

Samedi 12 septembre

Le Groupe 1 au Pays de Gex, avec au programme le col de la Faucille (alt. 1323 m) et le Marchairuz (alt. 1447 m) dans le massif du Jura.

Pays de Gex

Dimanche 13 septembre

Les photos du Groupe 1 – reconnaissez-vous l’endroit ?

————-

Les Groupes 2 et 2bis au débriefing chez You You (anciennement Le Cristal). Malgré la division, ces 2 groupes se retrouvent toujours avec plaisir pour partager un moment de convivialité 🍺 🍻
A noter que Francis (en maillot bleu clair et noir), un cyclo du Mans en vacances dans la région, est un boulanger, ancien champion de France des métiers de bouche durant 2 années. Il a roulé avec nous en semaine et le week-end, en relevant avec force et succès tous les défis qu’on lui proposait. Toutefois, dans les cols (qui n’est pas son terrain de jeu habituel), il avait du pain sur la planche, parfois un peu cuit ou même dans le pétrin… Il faut dire qu’on l’a mené à la baguette 😂 🤣. Les vacances sont terminées pour lui (retour au Mans), mais, enchanté, il a promis de revenir.

————

Le Lyaud : Qu’est que c’est ?

Camarades ! Chronique de JPM

Plus désert que le parking maudit le dimanche matin ? Yapa.
Des témoins dignes de foi y ont croisé des caravanes et des dromadaires à ski pardon ! des dromadaires à ce qui paraît !
Il faut relever deux faits notables aujourd’hui :
– Bien que la température fût clémente, Marie-Pierre est venue ! Yaouhhh !
Habituellement Marie-Pierre ne sort à vélo que si la température est négative, si possible proche de moins cinq.
– Louis est revenu pour se dégourdir les jambes. À refaire.
Nous étions n’oeufs neufs et neuf 😀 dont trois filles ! Les plus éblouissantes du CRT.
Nous passâmes par deux variantes inhabituelles, l’une par Les chambres de Mado !(Authentique), 🙄😳😱
l’autre par Avugnens et la route des Déluges (authentique aussi) sur les terres de Serge.
À Le Lyaud (1) nous vîmes que nous avions de l’avance sur l’horaire !
Le groupe 5 en avance !
De Dieu !
C’est donc un peu avant midi que nous débarquâmes à la Régence pour la ré-hydratation salvatrice.
Nous y retrouvâmes Andrée et Françoise par l’apéro alléchées.
Du coup les filles étaient cinq ! On n’a pas moufté !
Z’auriez dû v’nir !

1/ Je rappelle que naguère, le conseil municipal du Lyaud, tel les députés du tiers-état lors du “Serment du Jeu de Paume”
ont voté qu’il convenait de dire : “À le Lyaud” et non pas “Au Lyaud” (authentique encore !)
Heureusement l’exemple n’a pas été suivi au Mans !
Depuis la buvette est fermée.

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Page 1 sur 11

5 commentaires sur “Encore de belles initiatives

  1. A l’intention de Francis venu rouler avec le crt:
    Dommage qu’on ne vous ait pas passé mon 06. Je ne me souviens pas de vous à l’hôtel.
    Si vous lisez ce message….
    0662683163
    Brigitte Peillex

  2. Pour les héros du col du Sanetsch : bravo messieurs (et mesdames) et je crois m’y connaître j’y suis mort en 2010 entre lr deuxième et le troisième tunnel ! Ressuscité, j’ai pu reprendre l’affaire et atteindre le sommet la semaine suivante ! C’est une belle vacherie, long à n’en plus finir et affichant 8,5 % de pente moyenne ! Mieux que le Galibier. Une chose encore si au bistrot dans la montée vous commandez un demi, c’est un demi-litre qu’on vous servira ! Soyez sans inquiétude vous le boirez sans effort !

  3. Excellent accueil chez You You (anciennement Le Cristal) qui a tout mis œuvre pour bien nous recevoir et a même payé sa tournée…

  4. Comme Francis, Olivier (normand !) de Vannes a roulé avec nous, nous le reverrons peut-être, il a des attaches familiales dans le coin.

  5. Francis le vacancier a tenté vainement de revoir Brigitte P, il a été son client dans son hôtel restaurant, il y a une vingtaine d’années !

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.