Une semaine éblouissante !!!

Les sorties du CRT du 5 au 9 août 2020

Mercredi 5 août 2020…

Col du Montcenis - Altitude 2083 m - Photos : Claude B.

Pour infos.
Depuis Lanslebourg – Longueur 9.80 km – Dénivellation 682 m – % Moyen 6.96% – % Maximal 10.6%

Le tandem et les autres à Onnion

G5 - Plaine-Joux - Chronique de JPM

Camarades syndiqués !
Quand vous conterez à vos petits-enfants juchés sur vos genoux (hiboux poux) votre ascension de Plaine-Joux, ils diront charmés, : ” voilà un brave ! ” (UNE brave le cas échéant of course !) …
Or donc, hier, nous étions neufs pardon nous étions neuf à nous démener vers les hauts.
Deux filles élégantes, souveraines et désinvoltes étaient de la “party”.
À Terramont nous perdîmes Bernard qui, appelé at home par des obligations familiales regagna son logis par la vertigineuse descente des Mouilles.
“Qu’elle était verte ma vallée Verte !” imgres
Quelle était raide la pente vers Plaine-Joux ! (Enfin quelque chose de raide).
Pas un Clampin, pas une Clampine ne daigna affronter les deux malheureux km qui conduisent à Ajon !
Vôt serviteur non plus, assisté nécessairement par le lithium dans cette pente, à quoi bon ?
Tous préférèrent le mâchon qu’ Ajon en quelque sorte.
Miammiamschlurp-miammiam…burp !
Le Mont Blanc, ” jardin féérique “, nous guettait au col de l’Avernaz ou quasiment ! 😃
Un café au Roc d’Enfer à Bellevaux, prélude au demi bien frais du bar des Courriers, ranima les esprits animaux.
Fiche technique :
Quatre-vingts kilomètres, (94 pour Nicole)
Mille cinq cents mètres de D+
Soucis mécaniques pour le tandem… Encore !
Z’auriez dû v’nir.
jp

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Jeudi 6 août 2020…

Martigny - Chamonix pour le couple Fontaine

Départ de Martigny…
Col de la Forclaz – Col des Montets – Chamonix et retour.
Soleil, chaleur et touristes sur Cham.
Photos : Pascal et Marie F.

Le Grand Colombier par Culoz et retour par la ViaRhôna

Départ de Serrières en Chautagne (73) et voie verte jusqu’à Culoz (ou presque !), puis le col 🚵 (longueur 18,30 km – Dénivellation 1255 m – % Moyen 6.86% – % Maximal 14.0%) pas facile, pour ne pas dire très difficile… Mais le bonheur était bien là, au sommet, avec des vues magnifiques sur le Rhône ensoleillé… Et pour prolonger le plaisir, retour en faisant une grande boucle par les villages en pierres du Bugey (Ceyzérieu, Vongnes, Pollieu, Cressin…) jusqu’au “Lac du lit au roi” (pause déjeuner dans un resto de camping : bon, pas cher et accueil de qualité 💖) avant de rentrer sous un soleil de plomb (33°C) par la ViaRhôna… L’occasion de découvrir Chanaz, surnommée “la Petite Venise savoyarde” pour son canal de Savières… Une bien belle journée cyclo.
Texte et photos : Bernard G.

Et pendant ce temps, à la même date, au Stelvio (I),
le plus haut col routier des Alpes italiennes avec 2 758 m d’altitude…
c’est la neige, incroyable, non ?

Le Stelvio le 6 août à 10h13 !!!

Ce col relie Bormio en Lombardie à Prato allo Stelvio dans le Trentin-Haut-Adige,
c’est aussi le second plus haut col routier des Alpes après le col de l’Iseran.

Vendredi 7 août 2020…

Roger B. - 1 groupe à lui tout seul !

Du Bouveret, Bex, Gryon, col de la Croix, du Pillon, Château d’Oex, les Mosses, Aigle, Yvorne…
Il y a 4 ans, je partais de Thonon, un autre temps…. j’avais 4 ans de moins. L’année dernière je suis parti de Saint-Gingolph, cette année, c’est le Bouveret.
Texte et photos : Roger B.

nous voulions juste faire pipi, pas déposer des valeurs… tu m’diras “en Suisse…”

G5 - Ô ! Marie ! - Chronique de JPM

Sors les deux bœufs qu’j’les compte ! Je sais je l’ai déjà faite mais j’aime.
Or donc, nous étions deux !
Le Dédé-à-la-Nicole-d’en-Haut et vôt’serviteur.
La meilleure doublette du CRT, la meilleure paire (?) du groupe cinq, le plus formidable duo du cyclisme en général et en caporal aussi.
(Une phrase sans verbe faut l’faire !)
Roubloublablablablablouroublabla… À deux, sans les filles nous pûmes causer à notre aise jusqu’au club-house du golf de Machilly.
Arrivés là nous fûmes vertement refoulés par une sorte de mégère à gros nichons et bras velus, une rombière hargneuse qui prétendît nous imposer le parking voisin pour nos vélos !
– ” Restez pas là ! c’est réservé aux golfeurs ! ”
– ” Au revoir madame ” rétorquâmes-nous poliment avec un bel ensemble en remontant en selle !
La bougresse a failli en lâcher son plateau… Non mais !
Je pige mal nous avions toujours été bien accueillis dans ce saloon.
La chaleur sans doute…
C’est ainsi que nous bûmes le café plus tard à Chens où le patron, masqué comme un bandit de grand chemin, nous reçut comme des princes orientaux.
Non j’exagère pas ! Vu le prix pratiqué.
C’est à 13 heures 5 que nous franchîmes triomphants la ligne d’arrivée.
Juste avant la canicule-comment-veux-tu.
Z’auriez dû v’nir.

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Dimanche 9 août 2020
Adopte 1 col – La Ramaz –

Les Groupes 2, 2bis, 3 et 4 ont participé à cette opération
qui consiste à réserver la montée d’un col mythique à la mobilité douce…
d’où l’importance d’y participer en nombre pour que ces initiatives soient renouvelées.

Le groupe 3 à la Ramaz + une évadée du groupe 4 ?

Pour le parcours “officiel” par l’Encrenaz : 100 km, 1900 m de déniv ( moyenne entre mon compteur et Strava). Pour Jocelyne et Claude (“l’ancien”) qui souffre du dos : marche arrière au sommet de la Ramaz et je suppose retour par la Vernaz : 100,5 km (c’est précis) et 1818 m de déniv (c’est encore plus précis !!!). Autrement dit, c’était kifkif.
Super matinée et au point de vue des participants, y a pas mieux !!
Texte et photos : Pierre R.
Le G3 et une évadée du G4 au sommet de La Ramaz
Le G4 au sommet de La Ramaz

Le groupe 4 à la Ramaz - Texte et photo : Brigitte P.

C’est une partie du groupe 4 qui s’en alla
Gravir, sous les sun lights du praz d’lys
Entre Megevette et Côte d’Arbroz
Les cols Ramaz et Encrenaz
Ya rien à faire qu’à pédaler
Et ta soif étancher
Au ravito d’un jour sans voiture

— Ce jour là, il n’y avait pas que “La Ramaz” —

Sept !
Nous étions sept sur le parking maudit ce matin, (les affaires reprennent) - Chronique de JPM

Comment ?
Ah ! Oui !
Il y avait aussi trois filles mais ça compte pour du beurre. 👹
– ” PIF ! PAF ! ”
– ” Aïe ! J’ai rien dit moi ! “😢
Bref nous étions dix.
La canicule ? Tiens fume ! Il faisait tout juste assez chaud oui ! Sauf peut-être au retour en approchant du bar des Courriers…
Place des Arts kifkif Sahara ! Le pays de la soif en plein Thonon !
La nature est bien faite ! Il y a là comme par enchantement tout pour se ré-hydrater.
Kika payé la note ? Mireille qui ressuscitée reprenait le vélo avec nous !
Caisse qu’on dit ? : ” merci Mireille ! ”
En bref : 50 km et 626 m de D+
Z’auriez dû v’nir !
jp
Photo : Le groupe 5 à Ballaison… vôt’ serviteur, d’un coup de Photo Shop s’est ajouté à l’image… Manque sur la photo, Gérard

Cliquer ci-dessus pour tout lire… mais vous n’êtes pas obligés 😅

Le G5 à Ballaison…

Et un peu d’humour pour clore en beauté cette magnifique semaine 😂 🤣

Piste cyclable obligatoire…
Page 1 sur 0

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.