Vélo de John, or the John’s bicycle !

Roger a posé la question : ” combien de rayons peut-on compter sur les roues du vélo de John ? ”

J’ai essayé de compter, ce n’est pas aisé (pazaizé) car les dites roues tournent et tournent vite !

On peut estimer toutefois qu’il y a 36 rayons, du moins du côté où j’ai compté à la roue avant, à peu près autant à la roue arrière … tous d’origine.

Un calcul simple laisse entendre qu’il y a donc 36 x 2 (côtés) x 2 (roues) = 144 rayons en tout.

Je ne sais pas si à l’arrêt il y en a le même nombre.

Nettoyer 144 rayons ! Jésus Marie Joseph !

J’espère Roger avoir répondu à ta question. 😛

Bien que pourvu de rayons à foison, ce vélo est très performant, ce n’est jamais John qu’il faut attendre en haut des bosses, faut-il en outre, rappeler, que John faisait partie de l’échappée qui, de la route des Rives, est rentrée à Thonon par le Pas de Morgins !

Best regard !

jp

PS Le vélo est un prototype, il n’est donc pas question d’en publier une photo.

 

Page 1 sur 11

3 commentaires sur “Vélo de John, or the John’s bicycle !

  1. Merci pour le rectificatif John, ces roues ont une endurance à toute épreuve vu leur âge !

    Pour info, ma roue avant a 16 rayons, la roue arrière 20, soit un total de 36. Je suis angoissé quand je passe dans une ornière, je crains à chaque fois d’avoir de la casse ! Je suis étonné de leur résistance dans cette situation.

    Ton vélo démontre que le matériel des States vaut largement les produits Allemands, je te souhaite encore 35 ans de randonnées avec ce vélo extrêmement résistant.

  2. Une petite correction. J’ai seulement 24 rayons sur chaque côté. Ça fait 48 par roue et 96 en totale.

    Je fais des randonnées avec ce vélo depuis plus de 35 ans. Quand je trouve quelque chose qui marche bien, je la garde pour toujours !

  3. Merci d’avoir pris sur ton temps libre pour cette précieuse information JP, c’est en quelque sorte une roue lenticulaire camouflée.
    Mercredi dernier, j’étais entre autres avec le président et le responsable sécurité, nous avons retrouvé John qui roulait en cachette du côté de Draillant. Effectivement je confirme que quand il accroche une roue, il ne la lâche pas.

Poster 1 commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.